Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nature et Culture Un peu de nature et un zeste de culture

Le porc est sorti de la grotte

Nature et Culture
Le porc est sorti de la grotte
Le porc est sorti de la grotte

Il est sorti de la grotte, l'omnivore. Il se promène, se balade au milieu des résidus qui feront de bons déchets. Pas besoin de le nourrir, à moins de le lâcher dans le compost. Il en fera un joli terreau, assurément. Ca mange, ça grignotte, et ça fertilise à tout va. Un bon cloporte sait bien se tenir dans des petits endroits bien accueillants, en général un peu humides, mais pas trop non plus, faut pas exagérer. Il est bel et bien terrestre, et c'est un bon allié, surtout de nuit pour ravager les cadavres. De nouveaux cycles se préparent. Il ne reste plus qu'à aller tâter le terrain, observer,...

Qu'on soude une bonne fois pour toute

Nature et Culture
Qu'on soude une bonne fois pour toute
Qu'on soude une bonne fois pour toute

Sans vouloir partir en campagne dans la campagne, on pourrait tirer quand même quelques leçons de choses pour ces colonisatrices de milieux bien trempés. Une plante de survie pour certaines espèces animales et végétales grâce à ses boutons floraux et ses feuilles qui donnent un coup de fouet ou préservent d'autres végétaux que l'on a aussi envie de cultiver. Qu'on soude une bonne fois pour toute avec cette consoude les parties fragmentées ou fracturées pour continuer à se mouvoir et aller de l'avant, d'autant plus qu'elle peut panser les plaies. Qui dit mieux ? Une plante qui s'assole sur tous...

Le bonnet de prêtre, on peut dessiner avec

Nature et Culture
Le bonnet de prêtre, on peut dessiner avec
Le bonnet de prêtre, on peut dessiner avec

Bonnet de prêtre, bonnet d'évêque. Fleur insignifiante au printemps et fruit d'automne au bonnet rouge carré. Seuls les oiseaux peuvent y goûter et s'en rassasier pour pouvoir passer l'hiver, et s'y ressourcer en toute saison. Les branches ligneuses sont le propre de l'homme, une fois carbonisées, pour tracer des lignes, des courbes, des rectangles ou des carrés et coucher sur le papier des formes qui sont propres à son imagination, ou à son modèle. Ces bonnets de prêtre peuvent servir d'outils pour esquisser des nus, des portraits torturés, tortueux ou non. Sulfureux, ces bonnets d'évêque ? Leur...

Les reines nettes

Nature et Culture
Les reines nettes
Les reines nettes

12/05/2021 Les reines nettes et leurs crapauds se réjouissent du temps qu'il fait. Pluie, léger vent dans l'après-midi un peu frais, mais un peu orageux aussi. Dans la mare ou dans les marais, au milieu des iris qui s'apprêtent à jaunir, on les entend exprimer leur bonne heure d'être là. De l'eau qui stagne ou qui file, et c'est tout le peuple des anoures qui file le parfait amour dans la vase parmi les roseaux et les arbres. Les têtards, ces têtes de l'art, vont bientôt se frayer un chemin pour continuer à peupler ce milieu fait pour eux. C'est la saison des anoures qui peuvent croasser en toute...

Lancer de roquette

Nature et Culture
Lancer de roquette
Lancer de roquette

Possible que ce lancer de roquette jeté en pâture sur les toiles et les écrans soit loin d'être suffisant pour résoudre les conflits mondiaux. Pourtant, un bon lâcher de semences se profile à l'horizon et, si ce lancer de roquette n'apportera pas un mouvement de paix, il pourra calmer quelques petites faims avec son lot de bons nutriments. L'allure n'y est pas encore mais la roquette ne demande qu'à éclater pour se répandre sur cette terre pour l'instant gorgée d'eau. Qu'elle amène avec elle ses propriétés élémentaires pour régénérer les corps affamés et assoiffés. C'est tout ce qu'on lui demande,...

Elle continue de courir

Nature et Culture
Elle continue de courir
Elle continue de courir

Elle court, elle file, elle resurgit de la nappe. Ici, pas de riz les pieds dans l'eau. Les roseaux se retrouvent sur les toits. Des rouches qui recouvrent les chaumières qui étaient, autrefois, faites pour les paysans, les maraîchers et les laboureurs. Encore un peu de rouche sur le lavoir presque à l'abandon. Le vert s'enfuit vers le large, et suit le cours de la rivière. Les moulins profitent de la pluie pour continuer à faire tourner leur roue. Vue depuis le pont, elle semble vouloir échapper à l'endroit pour filer vers un plus grand, un plus vaste. Pourtant, la résurgence nourrit juste la...

La barrière

Nature et Culture
La barrière
La barrière

Un ancien pilier de bois, un buisson de ronces qui forment une barrière. Infranchissable ? La ligne d'horizon donne sur le champ de colza. Son odeur, âcre et plutôt nauséabonde, laisse des traces jaunes dans l'air. La ronce du mûrier peut s'épanouir dans un chemin qui mène sans doute aux marais, près de la rivière qui ne doit sa vie qu'à la suffisance des eaux de pluie qui alimentent la nappe phréatique. Des ronces, bientôt des fleurs et sans doute des fruits. A côté, cerfeuil ou cigüe ? Vie ou mort ? Franchir la barrière végétale et s'accrocher aux épines ? Contourner ? Passer son chemin ? Le...

La coulée verte à la source du lavoir

Nature et Culture
La coulée verte à la source du lavoir
La coulée verte à la source du lavoir

Le Fonteny et sa source se jettent dans le Loir bien après le lavoir Une coulée verte au milieu du lavoir. Une eau claire qui bouillonne et qui coule au milieu du lavoir elle aussi. A la source de ce Fonteny qui pose les fondations d'une fontaine transformée en lavoir, seul le bruit de l'eau qui se jette dans le ru se fait aujourd'hui entendre. Exit les babillages, les petits ou grands ragots qui se racontaient sur des bords en pierre et qui s'échangeaient mieux qu'une lettre à la Poste ou de petits billets, mais peut-être moins bien, parfois, que certaines conversations Whatsapp ou Messenger....

Poissons, ou pas poissons ?

Nature et Culture
Poissons, ou pas poissons ?
Poissons, ou pas poissons ?

Avril 2021 Eau claire, limpide, la source et sa fontaine ne sont pas loin. Les poissons, aux corps légèrement argentés sont presque aussi transparents que cette eau de source. Ils sont pressés, se faufilent, s'arrêtent ou filent. C'est selon. Le printemps d'avril a asséché le cours de la rivière mais à la source, ça coule autant que les poissons font leurs petites affaires, dans l'indifférence générale, à l'abri des trop curieux qui viendraient les ferrer. Ils sont minces, presque aussi subtils que la couleur de l'eau qui montre le lit de ce Fonteny qui va se jeter à la rivière et alimenter un...

Les œuvres complètes de Sally Mara, réunies par Raymond Queneau le potache

Nature et Culture
Les œuvres complètes de Sally Mara, réunies par Raymond Queneau le potache
Les œuvres complètes de Sally Mara, réunies par Raymond Queneau le potache

Du surréalisme à l'Oulipo, en passant par l'expérience pataphysicienne, ces Œuvres complètes de Sally Mara réunies par Raymond Queneau dans la prestigieuse maison Gallimard en 1962 montrent l'étendue du renouvellement du vocabulaire dans ce que l'on pourrait appeler une œuvre non littéraire. Journal intime, œuvre posthume et aphorismes forment un seul et même livre où l'argot est le tenant du langage de la fameuse Sally Mara, salée jeune Irlandaise de la verte Eire à dessaler comme il faut, si possible. Ouisqui, gaines, statues de marbre et autres symboles où le féminin pourrait chercher à s'introduire...

<< < 1 2 3 > >>