Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peu de nature et un zeste de culture

BERNARD LAVILLIERS - Causes perdues et musiques tropicales

bernard_lavilliers_reference.jpg

 

Voilà un album qui se résume très bien en un seul titre et qui ne se  définit qu’en un seul terme : contraste. Contrastes entre les paroles et les mélodies. La dureté d’abord des situations de ces hommes venus d’ailleurs, des pays ensoleillés aux allures souvent paradisiaques où la misère fait rage. Bernard Lavilliers s’est attaché à décrire ces conditions de vie sur des mélodies douces, des salsas caliente qui invitent à danser. Pourtant, on n’a pas envie de se circonvolutionner en écoutant ces paroles d’insurrection qui gronde. Un album qui résonne comme un écho avec l’actualité toute brûlante du monde arabe qui s’éveille vers plus de démocratie et, surtout, moins de misère. Ces causes ne sont finalement peut-être pas si perdues que cela. Le meilleur de cet album : L’exilé et la magnifique Angola qui prête surtout à pleurer. Un délice que nous délivre un Bernard Lavilliers décidément en pleine forme.

 


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nature et Culture

Peut-on concilier nature et culture ? Un blog lifestyle, pour être pile poil...
Voir le profil de Nature et Culture sur le portail Overblog

Commenter cet article