Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nature et Culture Un peu de nature et un zeste de culture

au courant

Clopes

Nature et Culture
Clopes
Clopes

Ils sont à deux sur une seule cigarette. Un juste partage contre un gâteau au chocolat ou une barre d'Ovomaltine. Si le contrat est rompu, Valérie hurle contre Moudi. Ils font moitié-moitié dans une alliance de non abstinence à la cigarette. Ça tousse, ça crapotte, ça chipote et ça se cajole un peu avant de passer aux médicaments et au réfectoire. Laura, elle, est entre rêve fané et réalité. Mi-eveillee, mi endormie, elle traîne avec elle son look de rockeuse des années 80, avec le poids des années sui s'enfuit sur les épaules. Elle fait de petits pas trainants, la tête courbée, en attendant que...

Le kiosque

Nature et Culture
Le kiosque
Le kiosque

Le kiosque à musique est ouvert à l'arrière, caché derrière le bâtiment de l'asile. Il est ouvert sur un triangle isocèle. Pas de chances pour que les gens affluent en grand nombre écouter, debout, les frontons de la guitare électrique. Solstice d'été. Les jours raccourcissent et je ne les ai pas vus passer. Le lierre monte sur le bâtiment en bois. Bois, verre, aluminium, béton. Les indispensables de l'architecture pratique contemporaine.ďes années 2000. Patios avec palmiers de Chine et plantes vernaculaires, petits chemins de bosquets avec espèces indigènes. Un peu d'exotisme pour une flore qui...

Voix

Nature et Culture
Voix
Voix

Les visites se sont enchaînées dans un petit parloir le premier tour des élections départementales et régionales. Pas le droit de vote ici. Ta voix ne compte pas. No vote Land. Et la vie reprend comme si de rien n'était. Alors que l'on sait tous ce qu'il va advenir devant tant de soumissions et de compromissions. Les cachets, les petites pilules pour ne pas craquer. Personne pour écouter les états de l'âme qui ne sait même plus à qui se confier. Corps médical trop médicalisé et deshumanise à force de ne pas comprendre ce qui peut bien se passer dans la tête des gens. Êtres en panne d'essences qui...

Sa place

Nature et Culture
Sa place
Sa place

Chacun sa salle, chacun sa chambre, chacun sa table, chacun sa chaise, chacun son banc. On s'assigne aux mêmes places pour ne pas detonner dans le paysage. Déphasé, triphasés, prises de terre ou prises sans terre. Valérie a mal au dos et ne veut pas aller se coucher. Elle a besoin de cigarette. Son gros ventre trahit il une grossesse ? Mère sans père ? Elle court les coursives de l'hôpital en quête d'un petit papier OCB. Pour le tabac, il suffit de faire le cendrier et d'emietter les restes laissés par les autres exilés. Elle doit atteindre 16 heures avant la prochaine bouffée de cigarette. Il...

Broder

Nature et Culture
Broder
Broder

Marie-Petronille brode. Parfaite caricature de la catho de droite qui aime les petits travaux d'aiguilles. Elle dit ne faire que ça depuis son séjour il y a un mois. Un mari, quatre enfants, habillée en jupe avec un look faussement hippie. Une arrière garde qui se fait livrer ses psaumes et ses sermons le dimanche en codicille. Des psaumes qu'elle recopie sur des feuilles blanches et qu'elle recouvre avec de grands dessins de fées roses aux cheveux blonds qui embrassent toutes ces phrases qui n'ont de sens que pour ceux qui peuvent les lire. Elle brodé en attendant que son tour passe à la file...

Le rond-point

Nature et Culture
Le rond-point
Le rond-point

Les murs sont gris et les portes sont jaunes. Les couloirs sont spacieux et débouchent sur des salles, des cabinets, des salles de soin, le réfectoire où se jette la rotonde qui se jette sur le rond-point. Ici, au milieu de nulle-part, entre deux centres hospialiers, le village, les sentiers la rivière, le plan d'eau et le petit bois.. L'autoroute l"Oceane passe à proximité pour ceux qui veulent vivre le grand Ouest. Ici, c'est le Nord, le frigo, le gel des rapports humains. De longues plages d'ennui pour ceux qui ne savent pas ce qu'ils attendent. La sortie ? Avant, il faut prendre ses médicaments,...

Groseilles

Nature et Culture
Groseilles
Groseilles

Marcelle n'a que des chaussons à se mettre aux pieds car son mari est parti à 900 kilomètres de là et elle n'a aucune chaussure pour lui permettre de mieux marcher. "Il doit revenir aujourd'hui ", dit- elle, " mais il ne va pas passer par ici. Le voyage, ça fatigue. Ça m'étonnerait qu'il passe demain, peut-être après-demain". Une bouille ronde avec des yeux embues par les larmes. Les mains sur les genoux comme les petites filles sages savent le faire avec le dos bien droit. Pas un bruit, pas un râle juste les yeux embues par les larmes sans pousser un seul cri. Parfois un hoquet pour exprimer son...

Rotonde

Nature et Culture
Rotonde
Rotonde

Rotonde, perpendiculaires, rectangles, hublots, préau pour accueillir les visiteurs et les aliénés avec le moindre encombre possible. Dédales de couloirs, clés, bureaux, sanitaires, restaurant, des endroits sidérantes de vie pratique au coin du bon sens mais qui ne donnent pas l'essence d'une existence. Les poubelles sont bien rangées, bien ordonnées jusqu'à la prochaine collecte qui fera disparaître les rebuts des aliénés et des infirmiers. Un verger, des arbres, des essences d'Europe et d'ailleurs ont évolué dans ce petit dédale pour identifier les fruits qui seront bons à cueillir. Ha ! Les...

Ils restent au ras des pâquerettes

Nature et Culture
Ils restent au ras des pâquerettes
Ils restent au ras des pâquerettes

07 mai 2021 Ils restent au ras des pâquerettes, les canards du village des voyageurs, et s'arrêtent sur la rive avant d'aller faire un tour sur la rivière qui suit son cours normal. Des canards pas trop sauvages qui se laissent suivre et qui suivent les bipèdes qui viennent se promener avec la promesse probable d'un bout de pain qui viendra malencontreusement gonfler leur estomac. Au ras des pâquerettes, on est bien aussi, avec les canards qui se dandinent.

Elle continue de courir

Nature et Culture
Elle continue de courir
Elle continue de courir

Elle court, elle file, elle resurgit de la nappe. Ici, pas de riz les pieds dans l'eau. Les roseaux se retrouvent sur les toits. Des rouches qui recouvrent les chaumières qui étaient, autrefois, faites pour les paysans, les maraîchers et les laboureurs. Encore un peu de rouche sur le lavoir presque à l'abandon. Le vert s'enfuit vers le large, et suit le cours de la rivière. Les moulins profitent de la pluie pour continuer à faire tourner leur roue. Vue depuis le pont, elle semble vouloir échapper à l'endroit pour filer vers un plus grand, un plus vaste. Pourtant, la résurgence nourrit juste la...

<< < 1 2 3 4 > >>