Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nature et Culture Un peu de nature et un zeste de culture

CHRISTIAN OSTER - Trois hommes seuls - Ed. de minuit

Le Réséda

Serge doit ramener une chaise à Marie, son ancienne compagne. Il doit s'embarquer de Paris pour la Corse, et il peut emmener qui il veut dans son voyage. Seul, sans ami, il décide de partir avec son copain de tennis, Marc, qui lui demande à son tour de venir avec un certain Koncharski, un funambule qui ne se déplace jamais sans son fil d'acier, bien que tombé accidentellement.
Comme d'habitude avec Christian Oster, le narrateur part en voyage en voiture. Rencontres, hésitations, réflexions et décisions sans explications. Une grande déambulation motorisée s'engage entre trois personnes qui ne se connaissent pas, ne se jugent pas et qui cohabitent le temps du voyage. Il aurait été facile alors pour Serge d'aller jusqu'à la maison corse pour aller à la rencontre de Marie. Il se rétracte et décide d'aller passer quelques jours ailleurs, en laissant ses deux compagnons de voyage chez son ancienne compagne. Il erre sans but et sans explications. Rencontre entre l'absurde et la réalité. Car, chez Christian Oster, l'absurde s'invite toujours au moment où on ne s'y attend pas. Sans doute pour mieux provoquer le rire chez le lecteur. En tout cas, le héros est toujours plongé dans une situation loufoque qu'il provoque lui-même. Un personnage principal et narrateur foncièrement étranger au lecteur. Pas possible de s'identifier, au mieux peut-on l'observer avec curiosité. Encore un roman de Christian Oster où un rien, un minimum, peut faire beaucoup.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires