Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Nature et Culture

Un peu de nature et un zeste de culture

Jamais je ne pourrais te rencontrer

Nature et Culture
Jamais je ne pourrais te rencontrer
Jamais je ne pourrais te rencontrer

Où te rencontrer ? Comment aborder cette littérature qui est tienne pour que je trace la mienne ? Je ne suis plus rien, je suis au fond de ce trou qui ne te ressemble pas. Je suis prisonnière de mes habitudes et de mon habitus. Je suis prisonnière de mes envies de plénipotentiaire. Je veux larguer ces amarres qui me contrôlent. Je veux lâcher prise et m'en remettre à un quelconque nouveau chemin. Quelle est ma voie, sinon celle là, celle qui me mène au manuscrit et à la pleine connaissance de mes moyens ?... Serai-je lue ? Serai-je crue ? Serai-je vue ? Je ne veux rien d'autre que me trouver sur...

MARGUERITE DURAS - Un barrage contre le Pacifique

Nature et Culture
MARGUERITE DURAS - Un barrage contre le Pacifique
MARGUERITE DURAS - Un barrage contre le Pacifique

De Marguerite Duras, je n'avais lu que Moderato Cantabile en terminale. Trente-deux ans us tard, je comble le retard durassien et je viens de terminer Un barrage contre le Pacifique que j'ai lu en deux jours. Histoire âpre et prenante d'une mère qui prend en otage ses enfants pour construire des barrages contre un Pacifique qui ne servent à rien. Mère flouee et instrumentalisee qui donne sa fille au plus offrant contre des francs tout en observant les limites d'une bienséance qui n'avait pas lieu d'être. Instrumentalisation de la femme qui, en se mariant, donne l'espoir d'une nouvelle vie. Ce qui...

Non fiction pixellisée

Nature et Culture
Non fiction pixellisée
Non fiction pixellisée

Bien sûr que je suis une non fiction. Sous quelles pulsions me suis-je mis à écrire et à fantasmer sur Eric, sur Marcel et sur toute cette planète d'auteurs auxquels je ne dois rien d'autre que d'être obligée de me fictionnaliser à nouveau, Autre fiction, autres problèmes à résoudre, ceux du style et de la littérature sans fiction. J'empreinte au monde moderne toute sa réalité sur laquelle je me suis défaussée. J'emprunte à ce réel tout ce fictionnel qu'on a imaginé pour moi et à mon endroit. Je suis cette fille fictive et qui pourtant existe bel et bien. Je ne veux rien d'autre qu'opérer une transaction...

Rose ronce forever

Nature et Culture
Rose ronce forever
Rose ronce forever

Je suis une rose ronce ou une ronce rose. Je n'ai toujours pas trouvé chaussure à mon pied. Peut-être faudra-t-il que je regarde au fond du carton à chaussures s'il n'y a pas d'autre paire qui m'irait comme un gant. Je suis cette petite fille diserte qui exerce ses talents comme on joue à la roulette. Je suis dans le casino de la vie et je me prends pour la Malibran. La Malibran qui ne sait rien faire de ses dix doigts et qui lit tout en quinconce. Elle lie tout en quinconce et elle est la balle au centre de ce jeu de la balle au prisonnier. Elle n'a jamais été élevée, elle a été biberonnée. Elle...

Et la vie ?

Nature et Culture
Et la vie ?
Et la vie ?

Marcel Proust en son fief, à Combray, à jamais loin des yeux de Cabourg Ne plus avoir peur de la vie ? Et d'Eric ? Où est-il, que fait-il, qu'apprend-il, qu'a-t-il à m'apporter si ce n'est ces billets controversés que toi-même tu ne peux plus t'y fier ? Tu ne te fies plus à rien. Tu subodores parce que tu doutes, tu doutes de tout, de toi, des autres, de la terre et de ton chat qui file un mauvais coton. Tu te tais ici bas pour ne pas avoir à supporter la médiocrité des autres qui te fait penser à la tienne, à ta petite existence qui ne tient qu'à un fil, ou un Phil, ou une Florence ou un Sébastien....

Eric's song

Nature et Culture
Eric's song
Eric's song

Je m'inscris dans cette piste, loin des vacarmes et du chagrin. Je reste dans l'océan des blés pour l'instant avant de rejoindre cet océan qui me fait frimer avec mes lunettes sur le nez. Je l'aime cet océan, je le chéris plus loin que j'en ai envie. J'ai envie de cet océan des blés mais j'ai l'Atlantique au bout du pied. Mon océan à moi, c'est l'Atlantique et je n'y vais pas par le tgv, je prends l'océane et je sors à Port-Louis. C'est mon port de suffisance, comme un fait exprès. Je me suffis à lui et lui pas encore à moi. Je l'aime du bout de mes bras. Je n'en ai pas encore assez, j'y mets le...

Dans la cuisine

Nature et Culture
Dans la cuisine
Dans la cuisine

Cette voie qui s'ouvre, cette voie qui s'ouvre à moi. Rien à voir avec l'aéroport d'Orly. Je suis partie du sémaphore d'Etel pour m'en remettre à l'aurore. L'aurore est parti loin de cette partie si fine, cette patte si fine de Pattemouille et de Mouillefarine. Une pâte fine et légère, aérée, c'est de la boulange de première comme la boulangère de #Riantec qui est partie au loin regarder les sargasses, ces algues si brunes et si fines qui détruisent son marché, son petit marché de godaille. Il n'y a plus de godaille, il n'y a plus que de l'algue en gosse, le kari gosse me rappelle qu'il faut que...

Dans le crop circle

Nature et Culture
Dans le crop circle
Dans le crop circle

Le crop circle de l'enfer Je dors, mon cerveau dort. Je suis dorée comme les épis de blé de ce crop circle de l'enfer. Encore un coup des Martiens qui me font dormir dans le train de l'ennui. Je suis dans cette salle d'attente et Jeanne de Coutes m'appelle d'une voix blanche. Je suis loin de chez moi, de chez les champions du roi. Ils m'embarquent au loin, au-delà de la planète Mars. Je suis l'étoile du berger, loin des champs de blé. Ce crop circle m'hypnotise. Je suis arrivée dans la chambre d’Élise qui est sous l'emprise de la boîte ronde, de sa boîte à tabac. Ça sent très bon, ça sent l'Amsterdamer,...

Dans tes blés

Nature et Culture
Dans tes blés
Dans tes blés

Tu ne m'as rien dit, tu ne t'es pas encore montré dans ce champ de blé. C'est un champ pour rien, un champ de l'avant pour nourrir les bêtes et pas les humains. Il faut des coqs dans le poulailler mais pas des Vinciane dans les prés. Vinciane elle viendra après. Vinciane viendra après ce fourbis. Pour l'instant, je suis avec les fantômes, les fantômes du temps qu'il fait aujourd'hui. Et il fait chaud. Les moissons vont partir en chaleur, en haute température et en langueur. Il y a beaucoup de langueur dans la diffusion de ces longueurs. Pas de fantômes ni d'anges, mais des esprits qui hantent le...

Sceller notre recherche humaine

Nature et Culture
Sceller notre recherche humaine
Sceller notre recherche humaine

Des trèfles à quatre feuilles 🍀 pour sceller notre recherche humaine. C'est la #chansond'Éric qui se scelle avec ces oxalis qui font fuir les poissons mais pas les redevances. Aurais-je la chance de rencontrer Éric Chevillard autre part que sur les plages de vacance, les serviettes abandonnées des touristes trop pressés par le réassort du mois d'août.? A la fin août il y aura le réassort de la rentrée littéraire, ce qui laisse peu de temps pour son propre réassort. Quand est-ce qu'on essore les bas de laine à coups de pattes tubulaires qui font qu'on évitera les pattes-mouilles de la caisse à savon...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>